AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Dim 16 Mai - 20:34



Orphée Heaven
- Hybride-
Pandore
[/center]
a
ft. Emilie browning.

• Née le 27 Avril
Célibataire.
Hybride capable de contrôler les éléments ainsi que d'avoir des flashs du futur.





« Je suis »

    ►Je suis âgée de 394ans.
    ►En apparence je fais 17ans.
    ►Je joue très bien du piano.
    ► J'aime beaucoup le sang.
    ► J'ai une grande affection pour les reptiles.
    ► Mère humaine-Père vampire.
    ► Je fais partie d'un clan de vampires.
    ► Je suis assez sociable avec les êtres comme moi.
    ► Je ne connais pas l'existence des Volturis.



« Derrière mon écran »

    ►Je suis Gaëlle.
    ►J'ai dix neuf longues années.
    ►Mon pseudo est angel ou Tania qui est également mon deuxième prénom.
    ► Je fais en générale trente voir quarante lignes sauf les mauvais jours.
    ► Je connais le forum par Pub design rpg.
    ► Je pense que ce forum est très originale et j'aime beaucoup, bref, c'est pour ca que je suis inscrite.
    ► J'aime le chocolatttt





Dernière édition par Orphée H.Pandore le Dim 16 Mai - 23:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Dim 16 Mai - 20:56


Je suis différente des autres, unique!

      Oublions nos préjugés, oublions le faites que nous soyons différents car mentalement, au fond, nous sommes tous semblables. Je sais que la vie n’a jamais gâté des êtres comme nous, faisant de nous des gens qui se forgent une carapace. Moi par exemple, que suis-je devenue ? Une fille différente, une fille étrange, une demoiselle qui ne croit plus en personne, persécuté par la population « normale » de cette planète souffrant de démence et de bêtises sans limite. J'ai reçu rapidement le coup fatal qui m’indiqua que personne n’est parfait, surtout pas moi. Maintenant, je suis devenue une demoiselle extrêmement sûr de moi, peut-être trop, je ne sais pas. Je suis extrêmement possessive et même pourrie gâté, quand je veux quelque chose je l’obtiens en générale. Je ne supporte pas que l’on me résiste, que l’on me sous-estime comme beaucoup le font. Je suis assez crainte du à mon caractère spéciale, ce caractère animal, ce caractère de prédatrice.

      Je peux néanmoins me montrer très gentille et même douce avec les personnes que je porte dans mon cœur, j’aime quelques petits moments de détente pour moi et mes amis. Comme beaucoup de jeunes demoiselles de mon âge, j’aime énormément faire les boutiques, puis étant donné que je ne manque pas d’argent, je ne me gêne en aucun cas. Je suis une manipulatrice et une charmeuse dans l’âme, je sais comment m’y prendre pour faire croire en des choses fausses. L’amour ? Je ne l’ai jamais connus, ce sentiment me fait extrêmement peur, une angoisse crissant au fond de mon âme. Je suis extrêmement jalouse de nature, quand une chose m’appartient je ne la lègue à personne. Je suis très franche comme fille, se que je pense je le dis, car la sincérité est une chose de primordiale à mes yeux. Quand je mens, c’est plus par nécessité et non pour mon bon vouloir, ou alors, je contourne simplement la vérité.

      En amitié je suis extrêmement fidèle, je ne lâche jamais un ami ou une amie qui à besoin de moi. Mon cercle d’amis est assez développé, néanmoins, ne me demandez pas d’être amie avec des personnes de haut rang je les trouve tellement…risible ! Bref, vous l’aurez compris, quand je n’aime pas une personne celle-ci à des soucis à se faire, car par tous les moyens je vais tenter de lui pourrir la vie. Je suis une meneuse et cela n’est pas pour rien, j’ai un grand esprit de compétition, je veux toujours être la meilleur dans se que j’entreprends. Rêveuse par moment, j’ai besoin de m’évader de ce monde, je le fais souvent par la musique ou dans le sport. Comme vous l’aurez compris, je suis une jeune demoiselle changeante, parfois douce, parfois agressive et cela se comprend du à ma moitié vampire.





Mon histoire, ma triste vie.



      « -Mon dieu, Aphroditê…mon dieu.
      -Je…j’ai mal, elle, elle veut sortir !
      -Tiens bon, je t’en supplie tiens bon.
      -Prends soins d’elle Hadès, prends soin de notre fille.
      -Je…
      -Moi aussi je t’aime. »


    Voilà comment je vis le jour, petit être né de l’union d’un vampire et d’une humaine, alliance rare entres ses deux espèces si différentes, la proie et le prédateur, la mort et la vie. Ma mère, une magnifique espagnole, brune aux yeux bleus avait un charme fou. Cette jeune femme avait tout pour plaire, mais étant tellement exigeante, elle ne trouva jamais son bonheur avec des humains. C’est alors qu’elle le rencontra lui, fantôme à la peau blanche et au regard rouge sang, à la beauté d’un ange mais aussi silencieux qu’un démon. Pas étonnant qu’elle tomba folle amoureuse de lui, il était le fruit défendu de sa pitoyable existence. Mais voilà, au début, Hadès mon père, la trouvait belle a croquer, vous voyez se que je veux dire…mais au moment de la tuer, son regard le charma et au lieu de mettre fin à sa vie, leurs corps ne firent plus qu’un. Violence et passion, deux choses qui pour une humaine était de trop et agréable.

    Après cette romance d’un soir, il l’a laissa la, gisant dans la forêt, endormie et blessée à plusieurs endroits mais nullement transformée. Perdu, il prit la fuite mais jamais très loin, hanté par cette femme qui l’avait charmé. Quelques jours plus tard, je grandissais déjà dans son ventre, fruit de leur union maudite. Hadès, honteux et heureux, pris place aux côtés de celle qu’il « aimait », il pensait que c’était de l’amour. Au fur et à mesures que les jours passaient, mes parents prirent peurs. J’affaiblissais ma mère, je me nourrissais de son sang car telle était ma vraie nature. Mon père comprit rapidement qu’Aphroditê avait besoin de sang et qu’elle n’allait sûrement pas survivre à mon accouchement, il se jura d’être à ses côtés jusqu'à la fin. La fin arriva plus vite que prévu, l’état de ma mère empirait et moi, déjà, je m’en voulais de lui faire tellement de mal. Après tous, c’était ma mère, j’aimais son odeur, sa chaleur mais j’aimais surtout son sang.

    Un jour, son ventre devient trop petit pour moi, le moment était venu de sortir, de voir son visage. Je sentais qu’elle devait être magnifique, car sa voix était une douce mélodie à mes oreilles de bébé. Furieusement, je plantais mes dents dans la membrane de ma mère, me faillant un passage comme je le pouvais, ne sachant pas que cela allait causer la mort de celle que j’aimais. Ses cris me déchiraient le cœur, mais je n’avais pas d’autre solution, j’étouffais, je devais sortir et vite. Bientôt, des bras forts viennent me chercher, je respire une bouffée d’aire, je reconnus mon père qui souriais faiblement. D’instinct, je tourne les yeux vers ma mère mourante, son cœur battait de moins en moins vite, elle tendit les bras et je fus poser contre sa poitrine. Elle était tellement belle malgré le sang qui parsemait son corps… Elle posa un baiser sur mon front, elle me sourit puis son cœur s’arrêta de battre, elle poussa son dernier soupire et je ne compris pas pourquoi elle desserra son étreinte.

    Mon père me reprit doucement contre lui, observant ma mère avec une tristesse évidente. Je le regardais, ses yeux brillaient tellement, il souffrait je pouvais le voir. Mes petits yeux se posèrent sur ma mère, qui couchée sur le sol, souriait pour l’éternité.

      « -Orphée viens ici…
      -Na !
      -Non de dieu, Orphée viens ici…
      -J’ai rien fais, ce n’est pas moi.
      -Combien de fois va-t-il falloir que je te le répète, on ne joue pas avec les éléments.
      -Ce n’est pas moi.
      -Orphée…
      -Mais papa !
      -Tu es aussi têtue que ta mère.
      -Aussi belle qu’elle aussi ?
      -Plus belle qu’elle… »


    Quand je viens au monde, après le dernier soupire de ma mère, mon père prit la fuite en France avec moi. Il avait juré à celle-ci de me protéger, de prendre soin de moi et c’est se qu’il allait faire, j’étais sa fille, son trésor. Là-bas, je découvris après deux jours que j’avais un don, je pouvais contrôler les éléments et je peux vous dire que des dégâts j’en faisais. Heureusement, mon père m’apprit rapidement que jouer avec mon don devant des humains était dangereux. Mon père apprit à me regarder grandir extrêmement vite, après une semaine je savais marcher et me déplacer, j’appris rapidement à marcher, me déplacer. Comme mon père, je me nourrissais d’humains, mais celui-ci préférais que je mange de la nourriture humaine. Oui, il voulait faire de moi une personne gentille et sociable, car contrairement à lui, j’avais la possibilité de me mélanger aux humains sans problèmes. Ma croissance prit fin à l’âge de dix sept ans, je n’allais plus jamais grandir et je devais malheureusement faire avec.

    En grandissant, je deviens une fille très convoitée par la gente masculine, étudiant dans la plus haut école de Paris, je m’amusais des hommes au plus grand regret de mon paternel. Souvent, j’allais chasser avec lui, j’aimais ses moments entres nous. Bientôt, j’atteins l’âge de cent quarante ans, je me lassais de mon apparence d’adolescente, l’amour ? A part l’amour que je portais à mon père je n’en connaissais aucun autre…Ses derniers temps, mon père se faisait souvent absent, ne me disant jamais ou il allait. Je ne supportais pas ses cachotteries qu’il faisait envers moi, jalouse ? Oui, généralement, nous partagions tous et la, je partageais de moins en moins de choses avec lui. Une nuit, je décide de le suivre dans son escapade nocturne, voulant mettre à la lumière ses secrets. Ce jour la, je sentis mon monde s’écrouler…Il allait rejoindre un autre vampire, une femme blonde aux yeux orangé.

      « C’est qui celle-là !
      -Orphée…
      -C’est qui !
      -Je te présente Gabriella, Gabriella je te présente Orphée ma fille.
      -C’est pour cette poufiasse que tu me laisse de côté.
      -Sois polie Orphée, je ne te laisse pas de côté !
      -Va te faire voir, je me barre et reste avec ta pouff. »



    Voilà comment je fis la connaissance de ma belle-mère, ce vampire que je ne porte en aucun cas dans mon cœur… Je piquais à ce moment la une crise étonnante, déchainant les éléments dans Paris, un tremblement de terre, une tornade, mes émotions étaient bien présente. Heureusement, mon père réussit à me calmer, me disant qu’il comptait me le dire mais me connaissant il n’avait jamais osé. Que cette femme était son âme sœur, qu’il ne se voyait plus vivre sans elle. Bref, j’eus droit à un beau couplet sur la famille. Finalement, il me fit tellement pitié que je me mis à céder et j’accepte de m’installer avec elle et ses deux fils Rodrigo et Alexander. Je ne parle au début à personne, je détestais Gabriella plus que personne d’autres, je m’entendais assez bien avec les deux garçons et avec les années, j’appris à vivre avec eux mais pas avec elle. Mon père en souffrait énormément, bientôt, nous dûmes déménager et je dus même m’adapter au régime végétarien de ma nouvelle famille, la poisse…

    Oui, la nouvelle compagne de mon père était végétarienne, elle ne se nourrissait que de sang animal et pas de sang humain. Il me fallut à mon père et à moi-même, un certains temps d’adaptation, parfois, je faisais un petit écart mais cela s’apprit rapidement. Vers mes deux cent ans, j’appris que j’avais un autre don, celui d’avoir des flashs du futur. Ceux-ci étaient irrégulier, flous et d’ailleurs ils le sont toujours. Pendant plusieurs années j’étais très changeante niveau du caractère, parfois j’étais assez agréable mais quand j’avais une vision je devenais réellement pénible à vivre. Je grandissais avec ma nouvelle famille, maudissant toujours ma belle-mère, lui pourrissant la vie en quelque sorte. Avec les années, je me rapprochais beaucoup d’Alexander et de Rodrigo, j’aimais leurs compagnies, puis je pouvais me confier à eux. Ma vie était faite de déménagement, de cris, de chasses, une routine c’était installée en moi et je trouvais cela terriblement pénible. J’en avais marre, plus j’en avais marre, plus je faisais n’importe quoi.

    Mon père et notre nouvelle famille avaient pris soin de ne pas m’informer de l’existence des Volturis et de ne pas les informés, ils avaient peur de leurs réactions envers moi… Moi personnellement, je ne faisais rien pour me cacher des autres vampires, après tous, mon cœur battait comme les humains, du sang coulait dans mes veines. Une pure beauté, plus belle que certains vampires, intelligente et manipulatrice à souhait…Je pouvais être pire que les sept plaies et aussi gentille qu’un ange, j’étais tellement changeante et en moi il y avait une telle puissance.

      « Orphée, je dois t’avouer quelque chose..
      -Oui, qui a-t-il Rodrigo ?
      -Je…hum, je ne sais pas comment te dire ca.
      -Le plus facilement possible non ?
      -Ok, je t’aime. »


    Quand il m’avoua ses sentiments je ne sus quoi dire, certes je le trouvais bien gentil, agréable et beau goss mais de la à dire que je l’aimais…non. Je lui avoua alors que je ne pouvais lui répondre maintenant, que ma vie était trop compliqué ces derniers temps, il en fut vexé je pense mais il me dit qu’il allait m’attendre. Voila plus de trois mille ans qu’il m’attend, mais je ne lui ai toujours pas donné de réponse. Enfaite, si ma famille et moi on se retrouve à Forks c’est plus par hasard qu’autre chose, nous avions besoin de déménager et nous avions choisis cette petite ville…





Ma famille, mes amis.



      Hadès Pandore
        « -Tu sais que je t’aime ma puce.
        -Et maman tu l’aimais ?
        -Oui bien sur…
        -Alors pourquoi être avec Gabriella…
        -Nous sommes immortels ma fille, je dois refaire ma vie.
        -Tu auras d’autres enfants ?
        -Non…tu seras toujours la seule et l’unique. Ma plus grande fierté ! »



      Gabriella Pandore
        « -Orphée, pourquoi me haïr ainsi ?
        -Je ne t’aime pas et cela ne changera jamais…
        -Je ne veux pas prendre la place de ta mère si c’est cela que tu pense.
        -C’est ce que tu essaye de faire pourtant !
        -Tu crois mal Orphée, j’aime ton père.
        -Va te faire foutre.
        -Tu n’as que ce mot à la bouche. »



      Rodrigo Pandore
        « -Orphée, pourquoi refuses-tu de me dire se que tu penses de moi ?
        -Je ne sais pas…
        -Je t’aime mon cœur…
        -Rodrigo, arrête s’il te plait.
        -C’est pourtant la triste vérité.
        -Je ne sais pas quoi te dire.
        -Dis que tu m’aime alors au lieux de garder le silence »



      Alexander Pandore
        « -Pourquoi fais-tu cette tête Alex ?
        -Pour rien…
        -Menteur.
        -Tu aime mon frère ?
        -Je…pourquoi ?
        -Pour rien.
        -Il doit bien y avoir une raison ?
        -Laisse tomber… »


Dernière édition par Orphée H.Pandore le Dim 16 Mai - 23:04, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Dim 16 Mai - 22:16

Bienvenue sur le forum :)

Et surtout bonne chance pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Dim 16 Mai - 22:17

Hooooo Jacob, jacob, JACOBBBBB*ok je sors*
Merci beaucoup^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Dim 16 Mai - 22:18

ah lala, j'adore l'effet que je fais aux filles... mdr :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Dim 16 Mai - 22:19

Crâneur*-*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Dim 16 Mai - 22:20

Mdr... tu as connu le forum ou?

J'aime bien poser la question mdr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Dim 16 Mai - 23:07

Fiche terminée^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Lun 17 Mai - 12:41

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Lun 17 Mai - 21:31

J'adore ta fiche, elle est super bien expliqué, on connait tout de ta vie...
Par contre, je ne sais pas si cela ferra trop d'avoir 2 dons... Bref.

Je te valide... :)
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Volturi
    Fondatrice ;

avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Volterra.
Statut : Vampire hommenivore ; & célibataire.
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Lun 17 Mai - 21:59

Oooh bienvenuue ! *-* J'lirais ta fiche un jour où j'aurais le temps xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Lun 17 Mai - 22:06

Merci beaucoup, ben jacob en sachant que enfaite j'en ai un plus défensif que offensif je me suis dis que ca passerais^^
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Volturi
    Fondatrice ;

avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Volterra.
Statut : Vampire hommenivore ; & célibataire.
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Lun 17 Mai - 22:13

Eeh bah en fait j'ai pris le temps, et j'adooore fan Double don, oui, bon, je pense que j'aurais accepté aussi, on fera pas ça pour tout le monde mais ta fiche est tellement bien écrite et ton perso' tellement intéressant que bah c'est difficile de te refuser ça ! <3 langue Encore bienvenue *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   Lun 17 Mai - 22:14

Hoooo merci, merci, merci de tous ses compliments I love you
Franchement, je suis heureuse que ma fiche vous plaise, j'ai fais de mon mieux.
*Rhoooo gaspard, rhoooo caïus*
Ok bon je m'en vais avant de foutre de la bave partout!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je serais ton pire cauchemars, ta plus belle tentation-uc-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " Tu n'es pas belle, tu es pire. " V. Hugo | Vanille & Nectar
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Une très belle peinture
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fascination Réédition :: IL ÉTAIT UNE FOIS... :: 
Présentation
 :: Fiches validées :: Hybrides
-
Sauter vers: