AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »   Ven 23 Avr - 20:22

Votre personnage
    Ton personnage est un prédéfini.

    Nom -
    Prénom(s) -
    Age -
    Date de naissance -
    Groupe -
    Emploi -
    Caractère -
    Famille & liens -
    Histoire -


Vous

    Prénom -
    Pseudo -
    Age -
    Nombre moyen de lignes atteintes en RPG -
    Comment avez vous connu le forum ? -
    Que penses-tu du forum ? -
    Un mot pour la fin ? -


Dernière édition par Alice M. Cullen le Sam 24 Avr - 19:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »   Ven 23 Avr - 20:23



Relève-toi. Relève-toi. Ouvre les yeux. Je sais que tu peux le faire. Réveille-toi. Agis. Respire. Pense. Contrôle-toi. Force toi. Vis. Et bat toi. … Vis !



J’avais tenté de m’échapper de cette emprise. En vain. Comme si on me plongeait la tête sous l’eau. Je me débattais, mais on m’empêchait de remonter à la surface. A la vie. Il me fallut du temps, semblable à l’éternité, pour pouvoir ouvrir un œil, puis l’autre. Trou noir. Ce que je venais de penser, il y avait quelques secondes, venait de s’effacer de ma mémoire. La chaleur de mon corps m’étouffa. Je crus hurler, ne pus sortir aucun son de ma bouche. Me débattant, la douleur m’envahit à une telle vitesse que je crus, un instant, que mes veines allaient exploser. Alors, instinctivement, je plantais mes dents contre mes lèvres, aussi férocement que je pus, avant de hurler. Un cri des plus horrifiés, des plus froids. Un cri à vous faire glacer le sang. … Le sang… Je ne pus m’empêcher de sourire à cette pensée, tandis que je me redressais avec agilité. La douleur s’était envolée soudainement, telle qu’elle s’était animée.
Le sang. Cette soif. Lentement, je me mis debout. Mes yeux s’habituèrent au noir, mais je n’arrivais pas à me situer. Où étais-je ? Je n’en savais rien. Non, je ne savais qu’une chose : J’avais soif. De sang. De chair humaine. Je finis par m’avancer, silencieuse, d’une marche des plus sauvages, prête à attaquer le premier venu. Que m’arrivait-il ? Je l’ignorais. Mais ce sourire cruel aux lèvres me plaisait. Et cette agilité, cette force, que j’avais à chacun de mes gestes m’attirait particulièrement. Alors, enfin, je brisais férocement cet obstacle. Une porte, me sembla-t-il. Elle avait été soudée, à ce que je pus en croire de mes yeux quand je me retournais sur mon passage désastreux. Je faisais pourtant cela avec tout le silence possible. La lumière du jour m’aveugla. Je fermais les yeux, puis les rouvris.

L’odeur de ce liquide rouge si tentant venait de me prendre au dépourvu. Non loin de moi, un humain. Un pauvre petit humain sans force. Si faible. Si appétissant. Sans réfléchir, je sautais littéralement jusqu’à lui, tandis que mes doigts s’agrippèrent à son cou... Je l’attirais contre moi et ses cris me firent sourire. Je n’hésitai pas une seconde et planta mes dents contre sa peau si douce. Comme si j’avais fais ça toute mon existence, je vidais l’humain de tout son sang. Rassasiée pour quelque moment, je le lâchais, tandis qu’il retombait brutalement sur le sol. Je mordillais mes lèvres ensanglantées tandis que je serrais les poignées, silencieuse, apaisée. Puis, telle une étoile filante, je ne laissais que l’ombre d’une vie effacée par un monstre comme moi. Qu’étais-je ? Je me sentais tellement propre, pure, nouvelle mais dotée d’un savoir-faire exemplaire. J’ignorais ce que j’étais. Mais j’allais le savoir. Plus le temps passait et plus je me rapprochais du but…



Je suis un monstre. Un monstre cruel. Sans pitié. Un monstre qui a dévoré des vies. Je suis un vampire. Sans âme, sans cœur, sans pensé, sans foi. Je vous tourne le dos, mais sachez, tous, que votre sang m\'attire à la plus haute tentation.


J'ai compris ce que j\'étais. Grâce à des monstres de mon espèce. Cela fait trente six ans que je parcours le monde. Trente six ans que j’évolue, que je m’endurcis. Mon nom est Alice. Mary Alice Brandon. Je suis née en 1901, à Biloxi, dans l’état du Mississipi. Je fus morte en 1920, en tant qu’humaine. Le reste ? Je n’en ai aucune idée. Ah si. J’ai une petite sœur, Cynthia. Cette dernière fut morte avant que j’ai pu la retrouver. J’ai aussi une petite nièce, mais beaucoup trop vagabonde, je préférais ne plus m’attarder sur mon passé, tellement il me faisait souffrir. Oui, j’avais mal, dans mon corps de monstre, sans âme et sans pitié. Je souffrais de ce trou noir qui aurait pu m’amener tant de choses si ces fichus souvenirs me remontraient à la mémoire, un jour. Hélas, je les avais attendus… Et jamais ils n’étaient venus.
J’ai appris beaucoup de choses, depuis mon existence de vampire. Le fait que tuer des innocents était la chose la plus cruelle que j’aurais pu commettre. Ce sont des ‘végétariens’ qui m’ont appris cela. Je me rappelle très bien leur avoir ricané au nez quand ils m’avaient expliqué leur régime alimentaire. Il m’a fallu du temps pour comprendre que je pourrais le regretter toute ma destinée. Depuis dix ans, je suis devenue beaucoup plus féroce, beaucoup moins sauvage. Mary Alice Brandon est devenue Alice, et j’évolue au rythme de mes rencontres. Je suis ce vampire qui ne regrette plus du sort qui s’est jeté sur lui. Je prends cela comme une chance. La chance de revivre.
J’ai appris aussi que je possédais un pouvoir des plus étranges. Bien sûr, je l’avais eu dès ma transformation, mais je n’en ai que des très vagues souvenirs. On m’a dis que c’était parce que je n’en avais pas encore pris conscience… Mon don ? J’ai des visions. Je vois ce qui peut arriver aux humains, aux vampires. Il suffit toutefois que la certitude chez l’être soit totalement accomplie. Pourtant, je ne vois rien de mon futur propre. Par encore…
Je suis un vampire solitaire, vagabondant de pays en pays, évitant tout contact avec les humains. Ma destiné ? Je l’ignore… J’ai tellement l’impression de tourner en rond… Je suis seule, terriblement seule…


Il y a des souvenirs comme ça, qui vous percute l’esprit un moment ou un autre, qui vous brise votre cœur mort.



J’avais cru renoncer à l’amour. A l’espoir. Au bonheur. Seule, j’avais parcouru le monde entier. J’avais réussis à contrôler ma soif, à m’abreuver que de sang animal. Je ne me plaignais plus. Et bien que j’étais d’une solitude horrible, j’étais paisible, calme. Non, je n’étais plus le monstre que j’avais pu être autrefois. Pourtant, j’en avais connu, des vampires. J’avais été accompagnée, mais j’avais finalement fuis le monde. Et puis il y a eu cette vision. Cette rencontre dans un vieux restaurant à Philadelphie. Jasper Whitlock. Ce nom résonne dans ma tête. Nous nous sommes retrouvés là bas, comme deux personnes destinées à se rencontrer. Jasper était un vampire qui regrettait tout son passé. Moi, j’étais Alice, le vampire qui ne pouvait plus supporter la solitude. Nous avons échangé nos points communs, nos histoires, notre passé. Nous avons resté ensemble et notre lien s’est tissé. J’étais celle qui lui faisait oublier son douloureux passé. Il était celui qui prenait toute ma solitude pour me rendre heureuse. J’étais quelqu’un d’autre, et mon caractère assez dur s’adoucissait tellement vite que j’avais l’impression d’être une autre personne. Rayonnante, souriante. Je me sentais humaine. Jasper était mon âme sœur. Je le savais. Il le savait. Et nous nous aimons d’un sentiment si puissant.
Nous avons rejoins les Cullen ensemble. J’avais eu une nouvelle vision et je ne me suis pas trompée. Il y avait Esmée et Carlisle, qui se présentaient sous forme de parents adoptifs pour Edward, leur soi-disant fils. Des vampires d’une extrême gentillesse. Ils étaient végétariens, eux aussi. Nous avons donc pris place dans cette famille. Une famille des plus compliqués aux yeux des humains. Esmée et Carlisle étaient mes parents adoptifs. Et mon frère, Edward, qui savait lire dans les pensées, fut la personne qui me toucha le plus. Je n’ai jamais su pourquoi, d’ailleurs. Puis il y a eu Rosalie. Elle fut ma sœur. Son caractère orgueilleux et froid ne m’avait pas plu, au début, mais je dois bien avouer qu’elle a été et est toujours ma sœur adorée. Jasper et moi avions été fiancés, avec mon plus grand bonheur. Emmett prit bientôt une nouvelle place chez les Cullen. A mes yeux, le frère téméraire et blagueur qui m’a toujours fais rire.

Depuis deux ans, nous sommes arrivés à Forks. Pourquoi ? Tout simplement parce que là bas, il pleut tout le temps. Comme nous arrivons tous à se contrôler à la vue du sang, Rosalie, Edward, Jasper, Emmett et moi allons dans le lycée de Forks. Je vois des humains, leur parle, n’a plus la crainte de leur ôter la vie, et je suis heureuse. Oh oui, je suis le petit lutin heureux.


Dernière édition par Alice M. Cullen le Sam 24 Avr - 14:43, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »   Ven 23 Avr - 20:32

Ma soeuuuuuuuur ! Bienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche ! Very Happy n'hésite pas à venir parler sur la box de temps à autre Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »   Ven 23 Avr - 20:34

    Mon frère adoré ! ♥️
    Oh, avec plaisir ! Very Happy Je suis une adepte de la box. =D
    Merci à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »   Ven 23 Avr - 20:34

On a le droit de poster ? Où on va se faire taper parce qu'on prend toute la place et que sa fiche va être toute dispersée ? Ouuuh, cruel dilemne.

On s'en fiche. Bienvenue sur le forum clap clap
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »   Ven 23 Avr - 20:41

Ah Alice Very Happy

Bienvenue sur le forum :)
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Volturi
    Fondatrice ;

avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Volterra.
Statut : Vampire hommenivore ; & célibataire.
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »   Ven 23 Avr - 21:06

Hann Aliiice ! Bienvenuue j'attends de voir cette fiche avec impatience ! fan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »   Ven 23 Avr - 22:43

Bienvenue ma soeur chérie^^ I love you
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Volturi
    Fondatrice ;

avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Volterra.
Statut : Vampire hommenivore ; & célibataire.
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »   Dim 25 Avr - 16:29

Tu préviens quand t'as fini hein =p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »   Sam 15 Mai - 11:10

Salut Alice :)

Comment vas-tu?
Je voulais savoir où tu en étais avec ta présentation? :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALICE •• « Je ne suis pas un monstre. »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fascination Réédition :: ...ET ILS VÉCURENT HEUREUX JUSQU'À LA FIN DES TEMPS ! :: 
FIN
 :: Hors-jeu
-
Sauter vers: