AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sulpicia Volturi, fini !

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sulpicia Volturi, fini !   Ven 23 Avr - 13:46



Sulpicia Volturi

Il y a plusieurs avantages à être une vampire sanguinaire de plus de trois mille ans.
Le premier, c'est que rien ne vous paraît plus grave. Une explosion nucléaire n'aurait pas d'autre effet que de vous chatouiller les narines. En bientôt trois mille ans, Sulpicia Volturi avait presque tout vu, tout entendu.
Elle avait cinq ans quand le village dans lequel elle vivait fut brûlé. Débarquée chez son oncle à Constantinople, la petite Sulpicia fut adoptée par sa famille dont elle ne connaissait rien, et parachutée dans l'aristocratie. L'empire de Constantin était encore au faîte de sa puissance. Ses premières années n'avaient rien de notable ; pour cette raison elle ne s'en souvient que très peu.
Sa vraie vie a probablement commencé à l'instant où on l'a mordue. Un vampire encore très jeune, les roumains n'avaient pas la même main-mise sur leur empire que les Volturi actuellement. Un vampire si jeune qu'il eut bien du mal à gérer les crises de nerfs de sa créature, dues à sa nouvelle condition (comme quoi, Sulpicia n'était peut-être pas complètement saine d'esprit dès le départ). Au final, elle le neutralisa elle-même, un jour où il avait tenté de modérer ses ardeurs nutritives. Mauvaise idée, parce que les gens finirent par remarquer d'une demoiselle tentait d'arracher les bras d'un homme charmant quoi qu'un peu effrayant au niveau du regard. Ses yeux rouge sang, sa force hors du commun et le filet de sang qu'on pouvait encore voir sur ses vêtements – sans même parler de son attitude – étaient bien partis pour causer sa perte (les humains peuvent être fichtrement doués quand ils s'y mettent à plusieurs. Et par plusieurs, j'entends une foule), si les trois frères Volturi n'avaient pas débarqué. Un gentil massacre suivit, et voilà comment la petite et agressive Sulpicia tomba entre les mains de ceux qui allaient devenir son clan. Eux avaient la force d'endiguer un vampire nouveau-né, et au terme de sa « période d'essai », Sulpicia était incapable de vivre sans eux. Dire que des liens familiaux s'étaient tissés est peut-être un peu fort ; toujours est-il qu'elle s'était attachée à cet étrange trio avec une fascination sans précédent … surtout Aro. Elle vit le régime des Volturi devenir de plus en plus puissant, tandis que sa personnalité s'étoffait et devenait en quelque sorte … incontournable. Aro devint bientôt la seule chose qui comptait à ses yeux. Ce qu'il reste encore à ce jour.
Que dire de la suite ? Le monde changea encore, encore et encore. Les empires s'effondrèrent, les sociétés s'industrialisèrent et se déchirèrent avec plus de force que ce que les vampires avaient jamais fait. Le monde changea toujours, et Sulpicia, du haut de sa tour de pierre, vit les générations se succéder. Même avec la TV satellite, vient un moment où l'on finit par s'ennuyer. A ce moment, Sulpicia devint littéralement un peu folle. Mais ceci est une autre histoire … Tout ça pour dire qu'être un vampire aussi vieux apporte pas mal d'expérience et qu'il en faut pas mal pour surprendre les vampires de Volterra. Des Cullen, par exemple.


Le second avantage, c'est que les gens s'attendent à ce que vous soyez devenu complètement dingue, et que vous agissiez en garce égocentrique et sans cœur. Par conséquent, il serait stupide de les décevoir et vous pouvez faire ce que vous voulez : les gens penseront « c'est normal, c'est une vampire ». Passé un certain stade, même les vampires ne s'étonnent plus de votre comportement. Passé les trois mille ans, tout le monde se contente de faire comme si votre comportement aberrant était tout à fait normal. Sulpicia Volturi ne faisait pas exception à cette règle. La plupart du temps, les personnes qui l'entouraient n'y prêtaient pas plus d'attention que nécessaire : discrète, plongée dans son monde et ses pensées, il aurait été risqué pour qui que ce soit d'essayer de percer les mystères de son esprit. La principale raison à ça, c'est que ses quelques milliers d'années au compteur avaient fini par la rendre un peu folle. Anne Rice l'avait remarqué dans « Entretien avec un vampire » : la transformation qui s'opère dans un monde en constante évolution, alors que vous n'allez jamais changer de ne serait-ce qu'un doigt de pied, peut se révéler plutôt perturbante. Quand en plus vous vous nourrissez de gens et que vous avez vu plus de morts que l'on ne peut en compter, votre santé mentale est mal barrée.
D'ailleurs, elle soupçonnait régulièrement, dans ses moments de lucidité, que les autres n'étaient pas mieux qu'elle. Leur folie à eux était un peu différente, c'était tout. En outre, cet esprit particulier était partie intégrante du caractère de la dame qu'on ne pouvait dissocier des autres moments.
Quand Sulpicia Volturi ouvrait la bouche, c'était généralement pour se montrer insupportable – sauf si vous faîtes partie de ses proches, auquel cas l'ironie et le cynisme de sa voix, sans parler de sa façon de rire tandis que vous, vous vous faites arracher un bras par un Démétri caractériel. Non, on ne peut pas dire que Sulpicia soit particulièrement compatissante. Surtout avec les humains … probablement parce qu'elle en a vu passer tant et tant qu'elle sait qu'ils sont si fragiles et ne tiennent pas longtemps. Très susceptible, cette ironie et cette méchanceté peuvent se transformer en pleurs et en tristesse qui dévastent le cœur de ceux qui tiennent à elle. La Sulpicia qui pleure est souvent en proie à des accès de folie qui la terrassent émotionnellement, qui en font une enfant à consoler. Ses proches savent ainsi qu'il vaut mieux éviter de la contrarier sous peine d'avoir à récupérer les dégâts. Si vous êtes un vampire mineur ou quelqu'un dont elle se fiche, le pire que vous risquiez, c'est une crise de rage : contrairement à son époux, Dame Volturi ne se fait pas prier pour crier. Ces rages folles, fureurs, conduisent généralement à la mort de la personne incriminée ou à des excuses, quand il s'agit des gardes. Elle est aussi bien exaspérante qu'aimée, si on va par là, et ne se compte pas beaucoup d'ennemis au sein de son clan.
Son charme indiscutable en est sans doute la cause. Dans ses moments de calme – qui sont les plus nombreux – elle reste jolie, souriante, dans un coin. Si vous lui demandez son avis, elle s'exprimera avec légèreté et amusement, probablement pour dire des inepties. Il lui arrive d'être très cruellement lucide, surtout quand son époux n'est pas là et qu'elle se retrouve en charge de quelques responsabilités, mais ces moments sont plutôt éprouvants (pensez donc : elle réalise alors qu'elle a l'éternité à vivre, qu'elle s'ennuie, qu'elle se fiche complètement des trois quarts de la planète et qu'elle a toujours faim). Que ce soit dans une de ces attitudes ou l'autre, Sulpicia a toujours su prouver sa malhonnêteté et sa mauvaise foi flagrantes. Ce n'est pas tant qu'elle est menteuse en série, juste qu'elle aime bien manipuler les gens et n'envisage tout simplement pas les relations humaines autrement. Encore plus si ça peut lui permettre d'arriver à ces fins. Et attention, parce que comme presque tous les vampires, elle est redoutablement intelligente. Enfin, elle est très perfectionniste, ce qui est encore une fois de nature à provoquer des accès de colère : les choses doivent tout le temps être parfaites.
Et tout cela, personne n'en prend ombrage – sauf peut-être les derniers arrivés au sein du clan. Après tout, ça n'est pas de sa faute, n'est-ce pas ? C'est une vampire.

Le dernier avantage que confère le statut de vieille reine vampirique, c'est que sur un plan purement technique, vous êtes toujours jeune et belle, vous avez toujours bonne haleine et les hommes continuent de se damner pour vous. Sans compter que votre mari ne risque pas de vous quitter pour une bimbo de vingt-cinq ans, il se contentera de la bouffer. Prenez Sulpicia, par exemple. Elle a toujours l'air d'avoir vingt ans – ce qui n'est pas tout à fait exact, puisqu'elle n'avait que dix-neuf ans quand elle est morte. D'ailleurs, sa mort a un peu amélioré les choses, dans la mesure où le mode de vie et les conditions hygiéniques de l'époque laissaient à désirer. Peu importe. Sa peau blanche – au sens littéral du terme – et parfaite rendrait fou tous les fabricants de fond de teint s'ils devaient s'occuper d'elle.
Si tant est qu'elle ait eu un jour les yeux bleus, ils sont maintenant d'un rouge soyeux, pourpre malheureusement un peu laiteux – mais moins que ce à quoi on pourrait s'attendre. Elle reste très belle de visage, douce et délicate, diablement séduisante pour tous les pauvres petits humains qui se trouveraient sur son chemin. Le reste de sa petite personne – elle est très petite, comme Alice Cullen – comme les autres survivants de sa génération, est très bien proportionnée et dure comme du marbre. Elle s'habille rarement comme une jeune femme. La plupart du temps, elle porte des robes longues, très longues, robes de soirée ou robes médiévales. Des robes qu'elle bousille allégrement en se servant généreusement en sang, en courant et en s'écorchant aux murs de la tour de Volterra. Pour sortir, c'est la robe grise ou noire de rigueur du clan.
Dans l'ensemble … Comme tous les vampires, Sulpicia est extrêmement captivante et belle. Les humains n'y résisteraient pas.

Comme quoi, être Sulpicia Volturi a des avantages. Pas de chance pour vous, mesdemoiselles, il n'y en a qu'une et n'y en aura jamais qu'une seule.

Sulpicia est un personnage prédéfini. Je m'appelle Noémie, j'ai 19 ans, mais vous pouvez m'appeler Azzie ou trouver un surnom à votre convenance. Je ne compte pas les lignes, mais ne fait jamais moins d'une page Word de réponse en RPG – sauf si le RP est en anglais, je fais un peu moins. J'ai connu le forum sur Pub RPG Design, et j'aime beaucoup ce forum – le concept, le design – même si je pense qu'une petite page d'accueil ne pourrait pas faire de mal, parce que là on est un peu parachuté de nulle part. Ha, et le truc du métier obligatoire (il me semble), c'est louche vu que les Volturi il fait trop beau pour qu'ils sortent se balader à Volterra. Donc de là à faire deux trajets par jour … sauf si l'employeur ne s'étonne pas qu'ils arrivent par les égouts, ou qu'on crée une entreprise par et pour les vampires (ooooh, ça pourrait être fun). Voilà c'est touuut Very Happy
Le mot de la fin : un seul ? Ca va être dur. Joli forum, merci de la confiance accordée aux membres, bonjour, et j'espère qu'on va bien s'entendre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Volturi
    Fondatrice ;

avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Volterra.
Statut : Vampire hommenivore ; & célibataire.
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Sulpicia Volturi, fini !   Ven 23 Avr - 13:51

Bienvenuuue ! girl Je lis cette fiche tout de suite, je sens que ça va me plaire xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sulpicia Volturi, fini !   Ven 23 Avr - 13:58

Super =) J'espère que ça va vraiment te plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sulpicia Volturi, fini !   Ven 23 Avr - 14:00

Bienvenue sur le forum :)
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Volturi
    Fondatrice ;

avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Volterra.
Statut : Vampire hommenivore ; & célibataire.
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Sulpicia Volturi, fini !   Ven 23 Avr - 14:09

Ça m'a vraiment plu ! langue Très bien écrit, superbe style, j'ai pas vu de fautes (je joue pas au correcteur non-plus xD), et j'aime vraiment ce que tu as fait de Sulpicia

Pour le truc du métier, tu as raison en ce qui concerne les Volturi : je les voit très mal avoir un emploi xD J'avais mis ça en place pour, imaginons, un membre qui s'inventerait son propre perso : je partais du fait que ça ouvrait des possibilités de jeu, que ça permettait de mieux s'intégrer ^^ Évidement, si le membre ne veux absolument pas bosser et que sa justification est acceptable, il peux ne pas travailler x) J'vais peut-être éclaircir ce point du règlement xD

Sinon ben validée, bien sur fan Et encore bienvenue \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sulpicia Volturi, fini !   Ven 23 Avr - 14:10

Ah non mais je veux bien travailler, c'est juste que ça me semble peu justifiable pour nos italiens préférés xD

Merci beaucouuup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sulpicia Volturi, fini !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sulpicia Volturi, fini !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fascination Réédition :: ...ET ILS VÉCURENT HEUREUX JUSQU'À LA FIN DES TEMPS ! :: 
FIN
 :: Hors-jeu
-
Sauter vers: