AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre percutante [PV : Jacob]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre percutante [PV : Jacob]   Ven 23 Avr - 0:24

    La pluie, encore et encore la pluie... Ce que ce serait bon tout de même parfois de pouvoir se balader au soleil... Mais ce ne serait certainement pas une bonne idée, autant ne pas y penser donc et bénir cette pluie fine et glacée qui lui permettait de sortir pratiquement chaque jour sans encombre.
    Ainsi était l'état d'esprit de Edward tandis qu'il faisait le plein de sa Volvo. Son regard commençait à s'assombrir bien qu'il reste encore d'une belle couleur or et il lui faudrait très certainement bientôt aller chasser. Pour le moment il sifflotait entre ses dents en observant la jauge de prix et en tentant de faire abstraction des pensées et regards des gens aux alentours. Le point positif avec une voiture comme la sienne c'était qu'elle attirait suffisamment l'attention pour que les gens restent fascinés par elle et ne l'observent pas. Mis à part quelques récalcitrantes plus sensibles à son charme qu'à sa grosse voiture mais dans l'ensemble il y gagnait un peu de tranquillité. Ce qui n'était pas un mauvais point...

    *ça devrait être interdit de tels monstres, vous imaginez la consommation ?*


    Il réprima un sourire, à l'évocation de monstre il avait aussitôt dressé l'oreille en pensant qu'on parlait de lui. Décidément la paranoïa le guettait, personne n'avait jamais pu démasquer les Cullen, ça n'allait tout de même pas commencer tout de suite. Encore qu'il était toujours prudent et que la méfiance restait de mise, qui sait quel mouvement de panique pourrait créer une telle révélation ? Plongé dans ses propres pensées dans l'espoir un peu utopique de ne plus entendre celles des autres il fut surprit par le déclic qui annonçait qu'il avait enfin terminé son plein. Il jeta un œil négligeant au prix qu'il venait de retirer de sa carte de crédit et remonta en voiture afin de sa garer un peu plus loin. Il avait repéré une petite boutique comme il y en avait toujours dans les stations et comptait bien s'y rendre afin de trouver une bricole à offrir à Rosalie. Il venait de se disputer une nouvelle fois avec elle pour une raison qu'il avait déjà oublié et tenait à se faire pardonner de cette façon. Car malgré tout et malgré leurs chamailleries continuelles elle n'en restait pas moins sa sœur et il n'aimait pas rester bien longtemps en froid. Il lui trouverait quelque chose, elle lui pardonnerait et ils pourraient se redisputer peu de temps après. La routine... Une routine qu'il aimait, tout comme il aimait sa famille.

    Il s'était garé un peu plus loin sur un parking et avait enfilé une paire de lunette de soleil pour cacher son regard un peu assombrie. Plongé dans ses pensées encore une fois, (et un peu dans celle des autres aussi ! ) il marchait d'un bon pas sans prendre véritablement garde à ce qu'il pouvait bien y avoir devant lui. En règle générale les gens étaient assez sensibles à son aura vampirique et s'écartaient à son passage. Mais il semblait bien qu'il pouvait y avoir des exceptions...
    Un choc sourd, une tempête de sentiments et pensées contradictoires, il pila net pour observer le jeune homme qu'il venait apparemment de renverser.

    « Oh je suis vraiment navré, je n'ai pas fais attention ! »

    Il se pencha vers lui, hésitant à lui tendre une main secourable puis renonça en pensant à l'effet qu'aurait sa peau glacée sur l'imagination de sa victime du moment. Déjà qu'il lui était rentré dedans, inutile de lui ficher la frousse en plus !

    « Je ne t'ai pas blessé ? »

    Il ne pensait pas que c'était le cas, il avait l'air d'être un garçon plutôt solide et n'était tombé que certainement parce qu'il avait été aussi surpris que Edward. Peut être même était-il plongé dans ses pensées aussi à ce moment là ? Le vampire reconnu le teint et l'apparence de son interlocuteur
    comme était ceux d'un indien, un membre de la réserve donc ? Oui, il lui semblait bien l'avoir déjà vu à Forks. Mais il ne s'était pas attendu à faire une rencontre aussi percutante !

    Un peu inquiet il observa le jeune homme et sonda ses pensées. Comment allait-il prendre ceci ?



    HJ : et voilà, la bonne vieille méthode du "on se rentre dedans" lol j'espère que ça te va, je me permet de te faire tomber mais bon au pire tu te vengeras une autre fois cheese
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre percutante [PV : Jacob]   Ven 23 Avr - 11:35


    Je détestais la pluie, c'était vraiment un temps de m*rde, franchement, comment les gens peuvent aimer la pluie... en faite personne aime la pluie, en faite du moins c'est rare... Vous imaginez tout ce que ça peut faire comme dégâts un trop plein de pluies? Non? Et ben vous êtes des ignares... Inondations, ça ne vous dit rien? Et sans comptez, les plantes, certes elles s'adorent l'eau, mais trop d'eau, tue la plante. C'est comme si on vous donnait à boire 4 bouteilles de 1 litre chacune par jour. Enfin bref, je ne vais pas partir dans ces débats. Moi je préfère le soleil, le bronzage, entendre les oiseaux chanter, c'est beaucoup mieux. Du coup c'était un temps à aller mettre de l'essence dans toutes les voitures et les motos que j'ai. Je ne vous ai pas dit? J'adore bricoler et en particulier les véhicules. C'est ma passion et pour cela il faut être dehors.

    Je me dirige alors vers la station essence, j'ai pris la grosse voiture que je vais offrir à Isabella Swan et mis mes deux motos à l'intérieur. Je vais me garer sur un parking un peu plus loin et décide de commencer par les motos, c'est je pense plus facile, ça évite de laisser les motos seules ici. Je la sors et me dirige vers la station essence. Je vais encore en avoir pour des millions. Bon je paye que les motos mais bon, c'est déjà assez comme ça. Heureusement qu'il paye la voiture, sinon j'aurais mon compte en banque qui se videra très vite. Je regarde le compteur défilé, rha il ne veut pas s'arrêter. Je regarde autour de moi, il y avait beaucoup de monde, c'était hallucinant, pourquoi les gens sortent par ce temps là, c'est vraiment très bizarre. Je regarde le prix, et fait une grimace que n'importe qui m'aurait alors envoyé à l'asile, si si je vous jure. Je vais payer et ramène la moto dans le coffre de la voiture. Et hop allons-y pour la deuxième.

    Je suis désespéré, un moins d'argent de poche parti en fumé dans 2 motos, c'est vraiment une catastrophe. Je ramène alors la moto dans le coffre. C'est vraiment une catastrophe. Comment vais-je faire maintenant pour effectuer mes petites sortis, ben voilà je ne pourrais pas. Je pose la moto dans le coffre. Et si je demandais à mon père de payer l'essence des 2 motos, non il ne voudra pas, il me dira encore "non mon fils c'est toi qui veut les réparer, donc elles sont à ta charge". Grr, qu'est ce que je peux détester les parents des fois. Bon d'accord, j'ai un père super, mais bon, faut pas qu'il exagère quand même, il pourrait faire un effort, même un mois sur deux, ça serait vraiment super. Faut que je lui en parle.

    A ce moment là, je ne sais pas comment mais je fut percuté par quelques choses, du moins quelqu'un. je me suis senti partir. J'allais me casser la gueule. Je n'ai pas pu me rattraper que me voilà déjà par terre. Rha, ce n’est vraiment pas ma veine. J’entends la voix d'un jeune homme s'excuser. Rha fous moi la paix... Bon ben sûr je ne lui ai pas dit. Il voulait m'aider mais se ravisa. Pourquoi? Il me demanda aussi je ne m'étais pas blesser. ben non bougre d'idiot, je suis costaud quand même. Je me relève alors tant bien que mal. Le regarde dans les yeux, enfin je regarde ses lunettes. Et là je le reconnais, c'était un Cullen. Mon père m'a dit qu'il ne fallait pas s'approcher d'eux, qu'ils n'étaient jamais les bienvenues. Surtout que j'ai entendu dire qu'il ne venait jamais à la Push, encore une légende. Mais moi je n'y crois pas, après tout, ça se trouve il est très sympa, je n'ai rien à voir avec mon père et mes ancêtres. Et en faite je m'en fous de leur satanée légende. Je décide donc de me montrer courtois, après tout ce n’est pas ma faute s'ils ont un différent autrefois.

    - Non j'ai rien ne t'inquiète pas.

    Je me balaye un peu le pantalon qui était plein de poussière et surtout plein d'eau. Il me restera plus qu'à mettre ceci au sale quand j'arriverais. Je le regarde et lui tend la main.

    - Bonjour, je m'appelle Jacob Black.



    HJ : lol t'inquiète pas, c'est très bien :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre percutante [PV : Jacob]   Ven 23 Avr - 14:10

C'était malin tiens, pourvu qu'il ne soit pas vexé. Edward n'avait pas vraiment à avoir peur de ce gars là (la bonne blague !) mais il n'aimait pas les conflits et surtout il détestait perdre son temps. Il observa le garçon qui se relevait souplement et le fixait à travers ses lunettes. Que cherchait-il à voir ? Il l'avait reconnu comme l'un des Cullen, Edward pouvait le lire dans ses pensées et en même temps c'était logique, cette famille était assez connue dans la région ne serais-ce que grâce aux talents médicaux de Carlistes.
Hum... Venait-il de le traiter de bougre d'idiot dans les méandres de ses pensées ? Le vampire se renfrogna, mais il n'était pas vraiment possible de répliquer sinon l'autre le prendrait pour un fou !

Pendant un instant le vampire se demanda si le garçon n'allait pas s'en aller en le laissant planté là. Après tout les Cullen n'étaient pas très appréciés des gens de la réserve. Edward se souvenait du pacte qui avait été établis bien plus tôt, les indiens s'en souvenaient-ils encore ? Se souvenaient-il de leur secret et de ce que eux mêmes étaient vraiment ? Carlistes et lui avaient longtemps débattu sur l'hypothèse qu'il pourrait rester des modificateurs à la réserve mais ils avaient fini par en arriver à la conclusion que le gène n'était perdu. Et c'était tant mieux, Edward détestait les modificateurs et leur odeur répugnante, d'ailleurs n'étaient-ils pas les ennemis naturels des vampires ? Ils seraient un danger pour sa famille et donc un objectif prioritaire à abattre. Il n'aimait pas se battre et donc ne pouvait que se sentir soulagé qu'il n'y ai plus de modificateurs dans la région, protégés ou non pas un pacte. Il inspira avec curiosité l'air aux alentours et ressenti l'odeur typiquement humaine du garçon, une odeur qui ne l'attirait pas plus que ça mais ne le repoussait pas non plus. Tout allait bien.

_Non j'ai rien ne t'inquiète pas.

Un bon point, Edward n'avait pas spécialement envie d'être obligé de raconter à Carliste comment il était rentré dans un membre de la réserve pour le casser en plusieurs morceaux. Nul doute que cela aurait fait encore des histoires.
Il l'observa un peu gêné tandis qu'il tentait d'épousseter son pantalon complétement boueux et répondit avec un temps de retard lorsque le jeune homme se présenta :

_Bonjour, je m'appelle Jacob Black.

Oups, la catastrophe... Voilà qu'il lui tendait la main... Edward hésita un instant, il aurait préféré éviter de toucher la peau de l'humain mais il ne pourrait que le vexer en ne lui rendant pas sa poignée de main et il n'était pas assez impoli pour la refuser. Il la serra donc brièvement, la relâchant aussi vite que possible. De toute façon il mettrait certainement sa température glacée sur le compte du froid qui régnait aujourd'hui :

«Enchanté Jacob, je suis Edward. Edward Cullen. »

Il le savait déjà bien entendu et Edward savait qu'il le savait (xD) mais il ne pouvait pas non plus lui avouer qu'il l'avait lu dans ses pensées. Il continuait donc de jouer son rôle d'humain normal avec un talent acquis au fil des années et sans même sans rendre compte d'ailleurs tellement il en avait pris l'habitude.
Un silence s'installa entre eux, un peu gênant. Difficile d'entamer la conversation avec quelqu'un qui est sensé vous détester et qu'en plus vous avez envoyé droit dans une flaque de boue. Toutefois il semblait sympathique et n'avait apparemment pas l'intention de s'embarrasser avec des préjugés vieux de plusieurs siècles. Le vampire jeta un œil au coffre du vieux fourgon qui était resté ouvert et d'où dépassait deux motos apparemment en pleines réparations. Il questionna :

« C'est à toi ces deux bolides ? Tu répares les motos pour les revendre ? »

La question lui était venu comme ça, par simple curiosité. Il se doutait qu'une seule personne ne pouvait pas avoir grand chose à faire avec deux motos et qu'une seule devait bien lui suffire. Il avait peut être besoin d'argent et donc travaillait pour ça.

« A moins que tu ne fasses une collection ? »

Peu de chance ça et il avait plutôt parlé sur le ton de la plaisanterie... Les motos coutaient cher et tout le monde n'avait pas le bénéfice de siècles de placement en bourde pour entamer ce genre de collection. Edward pour sa part préférait les voitures et n'avait pas de soucis pour se payer ce qu'il voulait mais il se doutait bien que ce ne devait pas être le cas de ce garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre percutante [PV : Jacob]   Ven 23 Avr - 19:49

    Je lui tendais la main en attendant qu'il me la serre, il avait l'air d'hésiter... pourquoi? C'est vrai qu'il était bizarre. Puis finalement il se décida à la serrer, rapidement mais froidement. Sa main était très froide. Bon certes, c'est surement à cause du temps et du froid qui traine par ici... C'est vrai qu'il fait froid d'ailleurs, j'aurais du emmener une veste. J'étais bien moi comme ça, en tee shirt cours. Rha quel idiot que je suis, je vais attraper froid. Il manquerait plus que ça... Puis il se présente comme étant Edward Cullen. Bon Cullen aucune surprise, mais, j’apprends qu'il s'apelle Edward. Ils étaient tellement nombreux dans cette famille, que tout le monde a du mal à se souvenir de leur prénom. Il y a juste son père qui est bien connu, vu que c'est le docteur de Forks, le plus doué que je n'ai jamais vu. Et puis, il est fort sympathique. Espérons que son fils soit comme lui. Il regarda mes motos et me demanda si c'était à moi, et si je les revendais ou si j'en faisais la collection. En faite, c'est un peu des deux.... J'éclate de rire, en l'entendant dire cela. Moi en faire la collection.

    - Non, en faite j'adore bricoler, et en particulier les véhicules. Je les ai toutes les deux reconstruites, elles sont comme neuf...

    Euh en faite pas tout à fait, il manque juste quelques petits fignolages comme la peinture et là elles seront prête. Je les ai sauvés de la casse, elle allait partir à la beine. Heureusement que je suis là pour sauver des merveilles comme ça. Je lui souris.

    - En faite je les répare avec les pièces que je trouve ou que j'achète. Et je les donnes à mes amis ou les vends... Mais en faite, c'est la première fois que j'en reconstruis... donc je sais pas encore...

    Je rigole. Bon d'accord c'était nul, mais bon. Pour un rien je rigole moi. Il vaut mieux rire que pleurer non?

    - Pourquoi ça t'intéresse? Tu en veux une?

    Je souris.... C'est peut-être ça, il en recherche peut-être une, avec un peu de chance, je vais peut-être faire une bonne affaire d'ici ce soir. Rha non rêve pas Jacob, pourquoi il t'achèterait une vieille moto, alors qu'il peut en avoir des toutes neuves. Surtout que les Cullens ne sont pas pauvres... Il parait qu'ils ont une grande maison. Alors je paris 100 dollars qu'il préférait une voiture neuve comme la sienne plutôt que ça. Je regarde sa voiture au loin, avec dégout. Pourquoi je ne peux pas avoir ça moi? Rha, y'en a qui sont chanceux n'empêche...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre percutante [PV : Jacob]   Sam 24 Avr - 0:04

Qu'avait-il dit de si drôle ? Un peu perturbé il fixa l'autre en silence pendant qu'il éclatait de rire. Apparemment il n'en faisait pas collection non, d'après ses pensées c'était cela qui le faisait rire. Le vampire resta impassible tandis que le jeune homme répondait qu'il adorait bricoler. Il hocha la tête en apprenant qu'il avait lui même retapé les motos :

« Tu as fais du bon boulot. J'avoue ne pas toucher plus que ça à la mécanique, mais ma sœur est très douée, elle adore gonfler les moteurs et ne se contente pas de s'amuser sur sa propre voiture »

Il en parlait avec amusement. Rosalie en effet adorait jouer à réparer et regonfler les voitures, Edward n'allait pas s'en plaindre et il la laissait régulièrement toucher à ses voitures. Plus il y avait de vitesse et plus il était heureux, autant le dire.
Il les donnaient à ses amis ou les revendaient donc ? Edward eut un sourire approbateur, ce garçon n'avait pas l'air d'avoir beaucoup d'argent et un cadeau comme celui là ce n'était pas rien, il était plutôt généreux donc.

_Pourquoi ça t'intéresse? Tu en veux une?

Le sourire se figea tandis qu'il l'observait avec une certaine gêne. Il n'avait pas vraiment besoin de ce genre de cadeaux et aurait pu s'en acheter une demi douzaines toutes neuves mais il n'aimait pas beaucoup se vanter de sa fortune. Il répondit donc avec tact :

« J'ai une préférence pour les voitures mais je pense que tu n'auras pas de mal à trouver un acquéreur »

Il surprit le regard dégouté du garçon vers la Volvo et se sentit encore un peu plus gêné. Il adorait la vitesse et c'était pour cette raison qu'il choisissait des merveilles comme celle-ci mais il n'aimait pas beaucoup passer pour un gosse de riche pourri gâté. En fait il n'avait pas fait preuve d'autant de tact que cela en disant qu'il préférait les voitures, peut être bien que l'autre allait croire qu'il ne voulait juste pas d'un objet récupéré. Que c'était compliqué quand même parfois d'être riche !

Le garçon n'avait pas l'air de s'en formaliser toutefois, il rigolait un peu tout le temps sans véritable raison. Edward n'était pas vraiment de ce genre là et il devait avoir l'air bizarres tout les deux, ce gars bronzé qui rigolait tout le temps et lui si pâle avec ses lunettes de soleil et continuellement impassible. La pluie qui tombait toujours n'arrangeait pas les choses. Vraiment ils devaient vraiment avoir l'air étranges ! Mais bon, Edward n'attirerait sans doute pas plus l'attention que d'habitude. Une pensée le traversa d'un seul coup, il avait eu l'intention de demander à Rosalie mais vu l'état d'esprit de celle-ci en ce moment ce ne serait peut être pas une bonne idée et puisqu'il avait un mécano sous la main pourquoi ne pas tenter ? Il n'hésita qu'une seconde et se lança :

«Heu... Et dit moi tu bricoles aussi les voitures non ? Tu vas dire que je profite de l'occasion mais c'est un peu ça, ça t'ennuierais de regarder mon moteur ? J'ai un bruit étrange depuis quelques jours. Je te payerais bien sur »

Il eut un sourire amusé lorsqu'il continua sur un ton plaisantin :

« J'aurais bien demandé à ma sœur mais je l'ai un peu agacé je crois dernièrement... Les chamailleries entre frères et sœurs, je suppose que tu connais. »

A moins qu'il ne soit fils unique remarquez, Edward n'en savait rien. Il se dirigea vers sa voiture, espérant être suivi par l'autre et alla ouvrir le capot. Lui même n'y connaissait pas des masses en mécanique bien qu'il sache tout de même se débrouiller un peu et ce ne serait pas une mauvaise chose de pouvoir se passer de l'aide de Rosalie. Oh bien sur celle-ci hurlerait sans doute quand elle verrait qu'une autre paire de mains avait touché au bijou mais elle n'aurait pas grand chose à redire, c'était son bien et il en faisait ce qu'il voulait non ? Et puis le gars avait l'air sérieux, sinon Edward ne lui aurait certainement pas confié SA Volvo. Il aurait pu aller dans un garage certes mais au moins ce Jacob était tout près et ça l'arrangerait peut être d'avoir un client qui payerait bien, les Cullen n'avaient jamais vraiment prit garde à la dépense.

« Je peux aussi aller voir un garage bien sur mais si tu as envie de te faire un peu d'argent, ça nous arrangera tous les deux. Moi ça m'évitera d'aller loin. »

Appuyé contre la voiture il observa le jeune homme, attendant sa réaction et sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre percutante [PV : Jacob]   Sam 15 Mai - 13:37

    Bien sur que j'ai fait du bon boulot, je suis un expert... il me prend pour qui, en plus il rigole jamais ce gars, on dirait un mort vivant, mais regardez moi cette tête, je suis sur qu'une bonne rigolade, le déridera un peu... Sa soeur adore bricoler, c'est bizarre cela, au pire s'il m'avait dit son frère, mais alors sa soeur... Y'a vraiment des filles bizarres sur terre... Je me contente alors de lui dire merci, je ne peux quand même pas faire le sauvage, surtout qu'il a l'air sympa, contrairement à ce que dit mon père. Bref, puis, il ajoute qu'il préfère les voitures... Ah vrai dire, je pense qu'il n'a jamais essayé, on est tellement plus libre sur une moto, sentir l'air sur sa figure, c'est vraiment quelques chose d'extraordinaire. Et puis je m'en fou de trouver un acquéreur, la personne qui en veut une, il a qu'à venir. Oh et puis, il a raison, je devrait les vendre, même si ce n'est pas l'égal, je peux quand même me faire un peu d'argent de poche, je pourrais comme ça emmener des filles au cinéma... j'étais perdu dans mes pensées à regarder sa voitures lorsqu'il me demanda si je m'y connaissais en voiture, car il avait un soucis avec la sienne, il propose de lui dire ce qu'il passe, en échange d'argent car il veut pas demander à sa soeur. C'est vrai que les querelles entre frangins, ce n’est pas super. Surtout quand sa fini mal. Il propose aussi d'aller voir un garagiste. Mais je préfère lui faire, un peu d'agent ça ne me ferra pas de mal, surtout que mon paternel m'aide même pas. Pff, les parents....

    - Bien sur que je peux t'aider, et pas besoin d'aller voir un garagiste, je peux très bien m'en sortir. Je trifouille un peu les voitures de mon père et de mes amis, donc c'est pas un gros bolide comme la tienne qui va me faire peur.

    J'éclate de rire. Je m'approche alors de sa voiture et commence à ouvrir le capot, après tout, autant que je voie ce qu'il en est. Je regarde de haut, ce que cela peut être et commence à fourrer ms mains à l'intérieur. Ah qu'est ce que ça peut être? De toute façon il ne peut pas y avoir 50 solutions. Je prends le chiffon qui se trouve dans ma poche de derrière et m'essuie les mains toutes noires et me retourne vers Edward.

    - Hum, je pense que c'est le joint de culasse. Essaye de faire voir cela, mais y'a de grandes chances que ce soit ça.

    J'étais sur à 90%, après c'est sur, il faut essayer de le changer et voir si ça fait du bruit encore...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre percutante [PV : Jacob]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre percutante [PV : Jacob]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
» Newark post (la coupe a jacob josefson)
» Jacob le karateka
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fascination Réédition :: ...ET ILS VÉCURENT HEUREUX JUSQU'À LA FIN DES TEMPS ! :: 
FIN
 :: En jeu
-
Sauter vers: