AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ana Luisa Revilla 100%

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ana Luisa Revilla 100%   Mar 18 Mai - 11:13

Ah y'a tellement de chose à dire quand on est derrière l'écran




Moi... oui derrière l'écran

Prénom : Sandra
Pseudo : Sandra
Âge : 21 ans
Nombre moyen de lignes atteintes en RPG : environ 50 lignes, mais j'en fait plus autour de 20
Comment avez vous connu le forum ? : PRD
Que penses-tu du forum ? : J'adore :)
Un mot pour la fin ? : Mouah Mouah
Double Compte : Jacob Black


Et mon personnage faut pas l'oublier




Ana Luisa Revilla

Âge : Na le 15 janvier 1870, J'ai donc 240 ans, mais j'en fais 18...
Ma classe : Vampire, mais végétarien...
Mon caractère en quelques mots : Sociable - Fétarde - Drole - Suceptibe - Rancunière - Déteste les responsabilités
Mon don : Je suis empathique


Dernière édition par Ana Luisa Revilla le Mar 18 Mai - 16:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ana Luisa Revilla 100%   Mar 18 Mai - 11:34

Moi dans les moindres détails






Je n'ai pas toujours été comme ça, malheuresement. Avant de devenir ce que je suis, j'étais un petite fille très réservée, je ne parlais pas, j'avais très peu d'amis, autant dire que je n'étais pas très aimé. En faite, j'étais le souffre douleur de tout le monde, même des professeurs. Mais j'ai très vite changé. Enfin, lorsque je suis devenue une vampire sanguinaire. Je suis devenue très sur de moi, j'arrivais à dompter tout le monde, j'arrivais à la fois à satisfaire et à détruire mes proies... Avec mon charme, ma joie de vivre, personne ne me résistait. J'avais tout le monde dans ma poche. J'aime sortir, faire la fête, je déteste me coucher tard... à vrai dire je ne dors jamais. Et oui c'est comme ça. Par contre je suis très suceptible et rancunière. On a pas intérèt à me faire une crasse, sinon je deviens très méchante, je suis prète à tuer la personne, sans le vouloir, je deviens alors incontrolable. J'ai une théorie la dessus, c'est surement à cause du trop plein de méchancetés qu'on l'on m'a dit. J'ai encaissé pendant des années, lorsque je n'étais qu'une humaine, ett maintenant je me vange. D'ailleurs, j'ai tué toutes les personnes qui m'ont fait du mal lors de la soirée de fin d'année. Oui je sais c'est pas bien, mais je n'ai pas pu me contrôler. Puis j'ai décidé de me plus avoir tout ça sur ma conscience, je déteste les responsabilités... J'ai donc tout arrêter, je suis parti de ma famille d'accueil et je suis devenue ce que j'aurais de devenir : une vampire qui se nourrit d'animaux. J'avais tué mes parents, mes vrais parents, et cela m'avait anéantit. Après tout, je ne suis pas mauvaise... enfin je pense...




Dernière édition par Ana Luisa Revilla le Mar 18 Mai - 11:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ana Luisa Revilla 100%   Mar 18 Mai - 11:40

Ma vie est une sombre histoire... enfin au début






Mon histoire commence par il était une fois, mais il ne finira jamais par ils vécurent heureux pour le restant de leur vie, jusqu'à leur mort.... car je suis immortelle, je ne pourrais jamais mourir. Avez-vous déjà penser à votre mort? Moi non... Et cela ne sert à rien.

Je suis né dans une province en Espagne, dans une famille pauvre, je vivais seule avec ma mère et ma grande soeur. Ma mère ne travaillait pas, elle devait s'occuper de moi et de la maison. C'était ma soeur qui partait au travail, elle n'avait que 12 ans, de plus que moi. Elle faisait le ménage, le jardin, le bricolage dans d'autres maison, avec des familles plus riche. Nous avions à peine ce qu'il nous fallait pour manger. Mais ce n'est pas pour cela que je n'étais pas heureuse, j'avais une famille qui m'aimait et qui me charissait comme elle pouvait, avec ce qu'elle avait. De plus, cela ne m'a pas empêché de faire des études. J'ai fait mon école primaire dans le village, puis le collège. C'est là que les choses ce sont gatés....

Je n'étais pas appréciée, on se moquait souvent de moi. Je ne voulais plus aller en cours, j'étais anéantit à chaque fois que j'y allais. Mais je ne voulais pas le montrer à ma mère, elle avait déjà assez de mal à me faire aller là bas. Je ne voulais pas la décevoir. J'essayais de bosser autant que je pouvais, mais cela ne suffisait pas, j'entendais derrière moi des voix, m'apeller sale paysane. Je n'en pouvais plus, je voulais mourir. Le lycée n'arrangea pas les choses, c'était devenu pire, les filles ne voulaient pas de moi dans leur groupe, elle me rejettait. Les garçon, eux, me regardait comme une bête sauvage. C'était comme si je puais... comme j'avais une maladie grave.

Puis, ma naissance se fit pour mes 18 ans, lors de la fin de l'année scolaire. J'étais seule chez moi, ma mère devait travailler et ma soeur n'habitait plus avec nous, elle s'était marié. Je ragardais tranquillement la télévision, puis j'ai entendu un bruit grave à l'étage. Comme si quelques choses étaient tombés par terre. Je n'avais pas de chien, pas de chat... rien ne pouvait tomber. J'étais seule, j'ai commencé à avoir peur. Qu'est-ce? Je suis monté avec un couteau et une lumière. je montais doucement. J'entendais des pas dans ma chambre. Je ne savais pas ce que c'était. Qui pouvait bien être là? J'ai ouvert la porte en vitesse. Une ombre se dessinait dans ma chambre. Il y avait bien une personne... un homme.
"Qui êtes-vous?"
" Bonjour Ana Luisa..."
Il connaissait mon prénom. Je ne savais pas comment. Je le connaissais? Non, sa tête ne me disait rien. Je ne l'avait jamais vu.
" Tu te demandes comment je connais ton nom."
Je fais oui de la tête, j'avais vraiment l'air d'une pommé. Normalement, les filles de mon âge devait aller au bal de fin d'année.
" Cela plusieurs jours que je te surveille. J'ai vu que tu n'étais pas très aimé. Tu es donc la fille parfaite."
Je commençais à avoir les larmes aux yeux. Mais où était maman?
" Je vais donc abrégé ta souffrance."
Et là plus rien, je me rapelle juste, qu'il m'avait sauté dessus. Combien de temps j'étais resté inconsciente. Je ne le sais pas. Mais je n'étais plus chez moi. J'étais devant un bar. L'homme de tout à l'heure était là à côté de moi. Il me fait signe d'aller à l'intérieur. Mais quelques choses avant changé en moi, je n'étais plus là même. Je me sentais meilleure, plus forte... J'obéis. Et là que fut ma surprise en voyant ma mère jouant la striptiseuse. Ma mère, le soir travaillait oui, mais je ne savais pas ce qu'elle faisait. J'étais en furie. Comment a-elle pu? Elle me voit et s'appriche de moi. Je l'emmene dehors, quelques part où il y a personne. Une grande dispute ! Puis sa vie se finit là. Je l'avait tué. J'avais encore plus soif, je voulais encore plus de sang. J'étais dans une furie pas possible. Je devais tuer et surtout manger. Et je connaissais l'endroit idéal. J'y suis allée à une vitesse pas possible. En quelques minutes, alors qu'il me faut d'habitude des heures. Ce fut une véritable orgie, j'avais tué mes professeurs et les élèves de ma classe. Personne ne sait ce qu'il s'est passé, mais moi je l'ai su. A partir de là, je devins, la plus aimé et la plus jolie de toutes les filles. C'est là que commença ma gloire.

J'ai fait des dixaines de lycée. Tout le monde me voulait dans sa bande. J'en ai profité. J'étais adoré. Mon père, le vampire, car oui je suis un vampire maintenant, était super heureux. Nous allions dans diverses villes. Et j'étais toujours aussi populaire. Pour on est revenu dans ma ville natale. La maison était abandonné, personne ne la voulait, tout le monde crayait que je m'étais suicidé que j'étais enterré quelques part dans la maison. Et pour la première depuis des années et des années, j'étais triste. Je devais arrêter ce que j'étais en train de faire. A tout prix. Je tuais mon entourage et me tuais à petit feu. je me suis évadé. J'ai abandonné ma famille, la famille qui m'avait redonné le gout de vivre. Je devais arrêter de tuer les humains. Je suis donc devenu végétarienne. J'ai erré seule, en essayant de ne pas vouloir dévoré chaque humain. Et je suis arrivé. Cela fait maintenant environ 100 ans, que je peux vivre avec eux, sans vouloir, du moins sans les tuer. Mais maintenant, j'aimerais essayer de m'installer dans une ville et pourquoi pas fonder une famille.

J'ai donc découvert cette petite ville Forks. Il fait jamais beau, c'est parfait, cela m'évitera de m'exposer. Les gens ont l'air sympa. Je vais donc recommencer mes études et essayer de trouver un travail plus tard. En espérant que je puisse rester le plus d'années possibles... Et surtout que je me fasse des amis.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ana Luisa Revilla 100%   Mar 18 Mai - 16:29

Bienvenue à moi :)

Je peux me valider moi même?
Si quelques choses ne va pas... dis le moi Marcus :)
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Volturi
    Fondatrice ;

avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Volterra.
Statut : Vampire hommenivore ; & célibataire.
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Ana Luisa Revilla 100%   Mar 18 Mai - 21:52

Je n'ai absolument rien à dire <33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ana Luisa Revilla 100%   Mar 18 Mai - 21:55

Super merci beaucoup :)

Comme ça, je peux aussi jouer un vampire :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ana Luisa Revilla 100%   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ana Luisa Revilla 100%
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ❧ LA LICORNE PERDUE ♣ Luisa
» Luisa del Carmen ♣ la fille venue d'ailleurs...
» Luisa Selva Moreno
» Luisa S. Flores
» Luisa, ou l'intuition crochue... pointue. Pardon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fascination Réédition :: ...ET ILS VÉCURENT HEUREUX JUSQU'À LA FIN DES TEMPS ! :: 
FIN
 :: Hors-jeu
-
Sauter vers: